Le Centre de Recherche de l’Institut Curie met tout en œuvre pour faire progresser la compréhension des mécanismes à l’origine des cancers. Il rassemble des biologistes, chimistes, physiciens, bioinformaticiens et médecins dont l’objectif est d’initier des pistes pour améliorer le diagnostic et développer des thérapeutiques innovantes.

En savoir +

Votre générosité en action

paysage de Toscane, patrie de Guido Biozzi

Guido Biozzi, médecin-chercheur et homme de cœur

« Il est en immunologie des personnages presque mythiques dont le nom reste associé à des découvertes faisant partie du patrimoine scientifique de générations d’étudiants et de chercheurs… Guido Bozzi était l’un d’eux.» se souviennent de nombreux immunologistes du monde entier. Disparu il y a 10 ans, ce médecin-chercheur a fait de l’institut Curie son héritier en léguant ses biens au profit de la recherche et des chercheurs qui lui ont succédé.

L’Institut Curie lui rend hommage, bien sûr parce que sa vie fut consacrée à la recherche, ses travaux toujours connus, reconnus et utilisés par les immunologistes du monde entier, mais aussi parce que Guido Biozzi était également un homme de cœur et de générosité.
C’est en 1973 que le Docteur Biozzi s’installe à l’Institut Curie pour y diriger l’unité CNRS « Régulation génétique de l’immunité ». Il y restera 20 ans où il n’eut de cesse à communiquer avec son sens pédagogique naturel, sa passion pour la recherche. L’essentiel des travaux de Guido Biozzi a concerné la régulation génétique du système immunitaire, conduisant à l’analyse génétique des facteurs de résistance aux infections et aux tumeurs. Médaillé d’argent CNRS 1971, Prix Rozen 1980 et Grand Prix de la Fondation pour la recherche médicale 1981… Ces récompenses montrent que ses recherches s’inscrivaient dans un champ prometteur de découvertes et de progrès. Aujourd’hui, alors que l’Institut Curie s’apprête à ouvrir son Centre d’immunothérapie des cancers, la révolution de l’immunologie contre le cancer lui doit de son avancée.

Biozzi-Guido-legs-recherche-cancer-150-150Toujours affable, cet homme au grand cœur savait se tourner vers les autres et leur apporter l’aide dont ils avaient besoin avec générosité et gentillesse. Son sens du partage, Guido Biozzi nous l’a transmis au-delà de sa vie ; il a en effet légué tous ses biens à l’Institut Curie par testament pour permettre à de nouvelles générations de chercheurs de se consacrer avec passion à des recherches innovantes en cancérologie.
Il y a tout juste 10 ans, à sa disparition et selon ses dernières volontés, ses cendres sont ramenées dans sa Toscane natale. Ce chercheur était fier d’être Toscan. Cette terre nourricière et enchanteresse qui parle tant au corps qu’à l’esprit l’a inspiré toute sa vie.
« Guido Biozzi était un être lumineux, aimant la vie et les gens. Il était un brillant scientifique mais possédait aussi une immense culture générale aimant l’art, la littérature avec une affection toute particulière pour la poésie qu’il était heureux de partager, en français, en anglais, en portugais, en italien et même en latin. » se souviennent ceux qui ont travaillé avec lui.
« Passionné de recherche » et « humanisme » sont les mots qui reviennent souvent chez ceux qui l’ont connu tout au long de ses 45 années de carrière passées au service de la science et de la lutte contre le cancer. Sa décision ultime en faveur du soutien de la recherche est un formidable geste de générosité d’une portée inestimable. Les chercheurs qui en bénéficient aujourd’hui encore lui sont reconnaissants.
A toutes celles et tous ceux qui, comme Guido Biozzi, s’inscrivent à nos côtés dans ce combat pour la vie, l’Institut Curie adresse ses sincères remerciements.

Votre contact

Ricatte Catherine

Ricatte Catherine
legs@curie.fr
+33 (0) 1 56 24 55 34
Chargée des relations testateurs
Institut Curie
26 rue d'Ulm
75248 PARIS cedex 05