Legs et donations : le rôle du notaire

25/09/2014

Juriste de formation, le notaire est également officier public, ce qui lui permet de conférer un caractère authentique et donc incontestable aux actes qu’il rédige pour ses clients dans tous les domaines du droit.

actu-notaires-DR

Si vous souhaitez consentir une libéralité telle qu’un legs, il est judicieux de consulter votre notaire, il vous donnera les conseils nécessaires pour que vos volontés puissent s’appliquer.
Grâce à son aide, notamment en matière de rédaction de testament, vous saurez exactement quel type de legs consentir (legs universel ou legs particulier) ou encore quelle est la quotité disponible de vos biens dont vous pouvez disposer librement au regard de votre situation familiale.
Ses conseils vous permettront de donner du sens à votre héritage tout en vous assurant qu’aucune de vos dispositions testamentaires ne sera remise en cause après votre décès.
Votre notaire conservera en toute confidentialité votre testament au coffre de son étude et, si vous le souhaitez, le fera enregistrer au Fichier central des dispositions de dernières volontés. Vous serez ainsi certain que vos dernières volontés seront scrupuleusement mises en œuvre.