Legs: comment rédiger un testament ?

Vous souhaitez faire un legs testamentaire à l’Institut Curie mais ne savez pas comment vous y prendre. Voici la marche à suivre et les éléments indispensables à inclure dans votre testament, pour éviter toute confusion après votre décès.

  • Rédaction d’un testament dans le cadre d’un legs testamentaire à une association. Vous avez le choix entre deux types de testaments

Le testament olographe : il est écrit, daté et signé de votre main. C’est le plus répandu.
Le testament authentique : vous le dictez devant un notaire et deux témoins ou devant deux notaires. C’est l’option la plus sûre.

  • Plus vous serez précis dans la rédaction, moins cela laissera de place à l’interprétation au moment de respecter vos volontés. Voici donc quelques conseils de rédaction.

– Commencez par « Ceci est mon testament et je révoque toute disposition antérieure ».
– Indiquez votre état-civil complet, date et lieu de naissance inclus.
– Précisez le nom exact et l’adresse du bénéficiaire. Par exemple : Institut Curie, 26 rue d’Ulm, Paris 5
– Sauf dans le cas d’un legs particulier, ne détaillez pas l’ensemble de vos biens : il pourrait changer d’ici votre succession, ce qui prêterait donc à confusion.
– Evitez les ratures.
– Numérotez et paraphez chaque page.
– Datez et signez.
– Votre testament doit être individuel, ne le rédigez pas en commun avec une autre personne.

Exemple de texte pour un legs universel

Legs universel

 

Exemple de texte pour un legs à titre universel

Legs à titre universel

 

Exemple de texte pour un legs à titre particulier

Legs à titre particulier