Anne-Marie L. « Mon assurance-vie pour soutenir l’Institut Curie »

"J’ai perdu ma maman d’un cancer il y a quelques années. Ce fut une épreuve très difficile, car elle était encore jeune et avait toujours été en bonne santé. On ne s’y attendait pas.

Portrait Of Senior Woman At Home

J’ai pris conscience à ce moment du fléau que représente le cancer, qui touche des hommes et des femmes de tous âges mais aussi des enfants. Je voulais agir, faire quelque chose pour aider ceux qui luttent au quotidien contre cette terrible maladie. C’est ainsi que je suis devenue donatrice de l’Institut Curie. Je savais que mes dons soutiendraient des programmes de recherche innovants, et participeraient aux avancées contre le cancer. Il y a peu de temps, j’ai appris que mon épargne, plus particulièrement mon assurance-vie, pouvait être transmise à l’Institut Curie après mon décès. L’Institut étant une fondation reconnue d’utilité publique, aucun droit ne sera prélevé lors de sa transmission. En mentionnant l’Institut Curie comme bénéficiaire de mon contrat d’assurance-vie, je peux transmettre très simplement une partie de mon épargne à l’Institut, le reste de mes biens allant à ma fille qui approuve mon choix. Un geste pour prolonger mon engagement et aider la recherche sur le cancer en souvenir de ma mère disparue trop tôt. »

Anne-Marie L., de Besançon (Doubs)

Pour préserver l’anonymat de la donatrice, sa photo et son nom ont été changés. (c) Phovoir